Les fruits et légumes d’automne

Publié le

Les feuilles rougissent et se détachent de leur arbre, les journées deviennent plus courtes et il commence à faire de plus en plus froid. Et oui, c’est l’automne!! Cela signifie aussi qu’il y a moins d’options de légumes frais locaux. Toutefois, même en automne il est possible de manger santé! Voici quelques-uns des superaliments de l’automne :

 

Les Pommes

Les pommes sont la parfaite collation au travail, durant les cours ou après un entraînements. Pour une collation d’après entraînements, ajoutez quelques amandes grillées ou trempez des tranches de pomme dans du beurre d’amande! C’est délicieux !!

Les pommes sont riches en antioxydants et en fibres. Si vous utilisez des pommes dans une recette comme une compote de pomme ou une tarte, gardez la pelure pour profiter au maximum des nutriments dans la pomme!

 

Les choux de Bruxelles

Il y a deux catégories de personnes : ceux qui adorent les choux de Bruxelles et ceux qui n’ont pas encore gouté à des choux de Bruxelles cuisinés de la bonne façon! 😛 Si vous êtes habituez de manger des choux de Bruxelles bouillis, sans goût c’est normal que vous n’aimez pas cet aliment. Par contre, grillez les choux de Bruxelles au four ou sur une poêle avec un peu d’huile d’olive et vous allez adorer cet aliment. Pourquoi pas ajouter quelques morceaux de tempeh grillés pour accompagner les choux de Bruxelles!

Les choux de Bruxelles sont une source de folate, de fer et de vitamine k!

 

Le navet

Le navet a un goût légèrement sucré et de noix. C’est délicieux rôti au four, en purée et même dans des soupes. C’est une excellente source de potassium et de fibre.

 

 

Les patates douces

Riches en vitamine A, en fer et en antioxydants, la patate douce est délicieuse cuites au four et même dans des recettes de muffin. N’oubliez pas de garder la pelure, puisque la majorité des nutriments sont présents dans la pelure. Pour un dîner sur le douce, faites cuire une patate douce au four micro-onde, ajoutez un peu de sel et de sauce piquante Chipotle et enveloppez d’un papier aluminium pour garder la chaleur.

 

Les Poires

Les poires sont excellentes telles quel mais elles accompagnent aussi très bien une salade de roquette et de vinaigre balsamique. Vous avec la dent sucrée?! Faîtes pocher une poire dans de l’eau avec un peu de sirop d’érable!! Les poires sont une source de vitamine C, de cuivre et de fibre

Bonne popote!

Par Antoine Jolicoeur Desroches

Triathlète vegan et Nutritionniste

4 EXERCICES POUR S’ENTRAÎNER À LA MAISON.

Publié le

Oui ! L’été est malheureusement terminé et le retour en classe est déjà commencé. Le temps nous manque et l’énergie est à la baisse. Mais comment maintenir le rythme avec les journées qui raccourcissent, les devoirs des enfants qui s’empilent, notre patron qui devient de plus en plus exigeant ? STOP! J’ai la solution.

J’ai conçu pour vous une routine simple, efficace et amusante afin de répondre à votre besoin de garder la forme en 30 minutes chrono à la maison, et ce, sans équipement de gym requis ! Une bonne nouvelle, non ?

Pour ce faire, vous aurez besoin de vêtements de sport confortables. Personnellement, j’aime beaucoup les vêtements Nike qu’offre Sportium ! Ils procurent un design unique et je me sens très à l’aise lorsque j’effectue mes entraînements ! Êtes-vous prête ? Une serviette, une bouteille d’eau, de la volonté et c’est parti !

Avant tout, il est PRIMORDIAL de faire un échauffement (et non, réchauffement comme je l’entends souvent) ; 5 à 10 minutes suffisent afin de préparer les articulations et augmenter la température corporelle pour préparer le corps à l’activité physique. Une marche rapide en est le parfait exemple.

Par la suite, j’ai conçu quelques vidéos afin de m’assurer que vous comprendrez bien le mouvement demandé et qu’il soit exécuté certes, en toute sécurité !

 

Premier mouvement :
Le saut arrière suivi du squat statique

J’aime beaucoup les mouvements fonctionnels, ils sont efficaces et travaillent plusieurs muscles à la fois, ce qui maximise les résultats. L’entraînement fonctionnel est aussi très bénéfique pour la mobilité, par exemple. Répétez ce mouvement 20 fois et passez directement au prochain mouvement. N.B. Prenez bien soin de tenir vos abdominaux, car si le dos travaille plus que les abdominaux, votre mouvement est mal exécuté.


Deuxième mouvement :
Les fentes arrière alternées

Dans notre vie de tous les jours, nous sollicitons davantage notre chaîne antérieure (le devant du corps humain : quadriceps, biceps, pectoraux). Je trouve donc important, pour obtenir une composition corporelle équilibrée et saine, de travailler davantage la chaîne postérieure (le derrière du corps humain : fessiers, ischio-jambiers et grand dorsal par exemple). Cet exercice vous permet de travailler les fessiers, les ischio-jambiers et les stabilisateurs. Exécutez 30 répétitions alternées et passez au mouvement suivant.


Troisième mouvement :
La planche modifiée et croisé
e

Ce mouvement n’est vraiment pas facile ! Cependant, il permet d’étirer le bas du dos, le derrière des cuisses et de travailler la paroi abdominale. Je l’adore ! Prenez bien soin de respirer convenablement et de prendre des pauses si la tête vous tourne, ce qui est causé par le mouvement de la tête en bas. Faites 15 répétitions et passez au mouvement suivant !


Quatrième et dernier mouvement :
Le Superman avec push-up

Le plus difficile pour la fin ! Ce mouvement est complet. Il agit sur le corps en entier, donc permet de travailler les deux chaînes antérieure et postérieure. Pensez à bien expirer à l’effort ! Faites 15 répétitions et reposez-vous pour 60 secondes, pas plus ! Ensuite, recommencez le tout pour deux autres séries. Si vous avez encore un peu d’énergie après cet entraînement, rajoutez 15 à 20 minutes de cardio de basse intensité. Cet exercice sera TRÈS efficace pour brûler un maximum de calories une fois vos réserves de glycogènes épuisées !

https://www.youtube.com/watch?v=Nn_XCd0XyNg

Paméla Boucher
Bsc kinésiologie
Naturopathe N.D
Préparatrice physique certifiée
Évaluatrice de course à pied certifiée

Cinq astuces pour maximiser la perte de poids

Publié le

1 – Le sommeil

Il est primordial d’avoir un sommeil suffisant, mais avant tout de qualité !

Un corps reposé vous apporte une récupération musculaire, mais le plus important est de garder votre système nerveux en santé. Ici, j’entends par garder en santé : un corps reposé et équilibré ! S’il est stressé ou fatigué, il conservera ses réserves de graisse en guise de protection. Voilà pourquoi plusieurs de mes clients me disent : « Paméla, je mange bien, je bouge suffisamment, mais je ne perds pas un gramme ! » Le stress est votre ennemi numéro 1 en perte de poids/gras. C’est un peu comme le principe de ne pas manger assez. Le corps maintient ses réserves de gras pour se protéger.

Alors oui, dormez 8 heures par nuit. Si vous avez de la difficulté à dormir, prenez de la camomille biologique, faites des étirements et trouvez des façons de relaxer votre corps, mais surtout votre mental. Nous savons tous qu’ici en Amérique du Nord, nous sommes très stressés et le rythme de la vie est très rapide.

2 – La nutrition.

Une alimentation saine est fortement recommandée afin d’obtenir un équilibre mental, physique et physiologique. Si vous n’avez pas la chance de bouger de 30 à 45 minutes 3 à 4 fois semaine, dites-vous que vous pouvez faire des choix judicieux en matière de nutrition. Vous garderez un contrôle même si toutefois vous ne trouvez pas le temps de bouger suffisamment. Cela empêchera de prendre des kilos superflus dont vous n’avez pas besoin ainsi que l’effet yoyo (ce qu’on veut vraiment éviter à tout prix !).

Évitez les excès ; l’équilibre est la clé du succès. Les diètes draconiennes et les jeûnes sont à proscrire définitivement. Pourquoi ? Tout simplement qu’à court terme, cela fonctionnera (peut-être), mais à moyen et long terme, il y aura compensation. Un peu comme si vous coupiez tous vos sucres dans votre alimentation et un jour, décidiez de prendre un biscuit. Vous mangerez une rangée entière. Culpabilité, honte et découragement s’ajouteront ! Éliminez les extrêmes ; l’équilibre est beaucoup mieux ! Le court terme est très attirant, mais le long terme est assurément la clé de la réussite ! Soyez déterminé et patient !

3 – La dépense énergétique

Ici, je ne parle pas d’entraînement spécifique. Je parle de bouger, dépenser de l’énergie, transpirer quoi ! Dites-vous simplement que l’important, c’est de créer un bon essoufflement.

Plusieurs de mes clients me disent : « Paméla, je bouge ! Je marche 4 fois/semaine ». Certes, mais malheureusement, l’essoufflement n’est pas présent ! Par essoufflement, j’entends être à bout de souffle, de pousser la machine. Peu importe le sport ou l’activité que vouspratiquez, assurez-vous par moment d’être à 80 % de votre capacité ! Un truc : Si vous êtes capable d’avoir une conversation, c’est que vous n’avez pas encore atteint votre 80 %. Personnellement, j’adore la haute intensité pour cette raison. Je m’assure d’atteindre mon 80 % d’intensité et maximise la dépense énergétique ! Si vous n’êtes pas un adepte de HIIT (high-intensity interval training), je vous propose de faire des cours en groupe dans un gymnase. Cela vous motivera davantage et diminuera les risques de laisser tomber l’entraînement. Les gens autour de vous vous démontreront que ce n’est pas facile pour tout le monde, mais que c’est possible ! Vous serez fier et peut-être trouverez quelqu’un avec qui vous entraîner. Essayez-le, vous serez surpris !

4 – Le transit intestinal.

Il est important de savoir qu’un transit intestinal (évacuation des selles) se doit d’être fait au minimum 2 fois par jour. Si vous n’allez pas à la selle au minimum 2 fois par jour, je vous conseille fortement de consulter un professionnel de la santé. Des problèmes métaboliques et/ou troubles intestinaux sont fort possibles. Si vous ressentez des ballonnements, gaz, inconfort abdominal et/ou l’impression que votre abdomen est volumineux, contactez-moi, ce sera un grand plaisir de résoudre cette problématique pour vous donner une meilleure qualité de vie.

5 – La respiration.

Saviez-vous qu’une bonne respiration amène une relaxation du système nerveux et favorise l’élimination des toxines ? La qualité avant la quantité. Respirez profondément. Cette méthode sera bénéfique sur plusieurs sphères de votre santé. Vos cellules se régénéreront plus rapidement, vous éliminerez plus facilement et certes, votre concentration sera beaucoup plus efficace ! Un petit truc que je donne à ma clientèle : posez votre main sur le bas de votre abdomen, respirez profondément et imaginez que votre entière respiration descend jusqu’au bas de votre abdomen (là où votre main est posée sur le bas de votre abdomen). Cela sera favorable pour plusieurs activités comme vos performances en course à pied, vélo ou encore natation ! Si vous avez de la difficulté, consultez un ostéopathe, il saura vous conseiller et vous aidera sur plusieurs aspects de votre santé !

Paméla Boucher
Bsc kinésiologie
Naturopathe N.D
Préparatrice physique certifiée
Évaluatrice de course à pied certifiée

5 erreurs À NE PAS FAIRE la journée de votre course

Publié le

Après des semaines et des heures d’entraînement, la journée de la course est enfin arrivée ! Voici les conseils Kronobar sur les erreurs À NE PAS FAIRE lors de la journée de votre course. 

1-Essayer quelque chose de nouveau

N’essayez pas quelque chose de nouveau le jour de la course! Que ce soit de nouveaux souliers, vêtements ou aliments, il ne faut pas changer nos habitudes.

2-Arriver en retard

Il est cruciale d’être prêt et détendu lors du départ. C’est pour cette raison qu’il est beaucoup mieux d’arriver à l’avance que trop tard et d’être bousculer. Il faut profiter du temps supplémentaire pour se préparer mentalement.

3-Manger trop 

Vous vous apprêter à mettre à rude épreuve votre corps et votre système digestif. Mangez intelligemment mais ne soyez pas bourré. Carburez avec des aliments naturels qui vous donnerons de l’énergie. 

 

4-Partir trop vite

L’erreur classique lors d’une course : partir trop vite. Vous êtes certainement très excité de débuter votre course mais il ne faut pas partir trop vite! Bien que votre adrénaline vous fera courir plus vite, gardez votre souffle pour supporter la course AU COMPLET.

5-Être de mauvaise humeur 

Peu importe la raison pour laquelle vous êtes inscrit à cette course, il est important d’avoir une énergie positive! Le résultat n’est pas la chose la plus importante, c’est d’être heureux de son accomplissement. Transformez votre course en une partie de plaisir grâce à un beau sourire!

 

Saviez-vous que nous offrons un ensemble de marathon ? Essayez-le lors de vos entraînements pour voir une différence sur vos performances. 

 

La pouvoir de la cerise

Publié le

On est ce l’on mange.

Ce principe de base, pour les athlètes et sportifs de ce monde, vaut son pesant d’or.

Depuis quelques années, les études sur les bienfaits des aliments se multiplient et les données recueillies à ce sujet nous indique qu’une alimentation saine et 100% naturelle nous propulse vers de nouveaux sommets de performance.

La barre AVANT-EFFORT à la cerise et les noix de coco de Kronobar, a été conçue dans l’optique de fournir une dose d’énergie aux athlètes.  L’un des ingrédients de cette barre est la cerise et ce fruit possède de nombreux mérites.

Saviez-vous que…

  • La cerise soulage les douleurs articulaires, en partie grâce aux antioxydants qui inhibent la formation d’enzymes associées à l’inflammation. Cela permet entre autres de ressentir moins la douleur d’atteindre une meilleure performance.
  • L’acidité de la cerise renferme beaucoup de bêta-carotène (19 fois plus que le bleuet)
  • Riche en pectine, la cerise régularise le taux de cholestérol. Une circulation sanguine parfaite amène une performance maximale.

Les aliments naturels  sont riches en vitamine et en bienfait pour le corps humain. De plus en plus de sportif se tournent vers une alimentation 100% naturelle pour la performance, l’énergie et l’équilibre.