BLOG

Je viens de terminer la saison ''Off'', qui se présente toujours vers la fin juillet lorsque le calendrier des compétitions est terminé. La saison d'athlétisme au Québec est malheureusement très courte; nous nous préparons durant 11 mois par année pour deux mois et demi de compétitions.

Pour moi la saison ''off'' est le moment pour récupérer des petits bobos qui me hantent au cours de la saison. Un moment de répit pour le corps et pour la tête. Deux à trois semaines sans l’obligation de se présenter à heure fixe pour un entrainement. Un moment pour profiter un peu de la vie et faire des sorties entre amis.

Bien entendu je ne passe pas un mois assis sur mon derrière ou devant le téléviseur. Athlète un jour, athlète toujours! Il est important pour moi de bouger sans toutefois suivre un plan d’entrainement. Je crois que le sport combiné avec une bonne alimentation est la base du maintien d'une bonne santé.

Durant cette période, j'en profite habituellement pour aller à la gym faire un peu de musculation des muscles que je ne ferais pas normalement lors de mes entrainements réguliers. Du haut de mes 123 livres, je m'amuse à faire compétition aux ''messieurs muscles'' qui y passent leur journée. Bref, j’ai encore des croûtes à manger pour me rendre à leur niveau, mais je suis contente de travailler d'autres aspects de mon corps et de me sentir vivante.

Cette année durant ma pause d’entrainement, je n'ai pas couru pendant au moins deux semaines. C’est dommage car j’aime bien courir en fin de journée particulièrement durant une journée ensoleillée. Simplement courir et apprécier la sensation que cela me donne, c'est un vrai bonheur!

Depuis le mois de mars dernier, je ne peux pas courir régulièrement, car j’ai eu des complications avec la bourse de mon tendon d’Achille droit. J'ai été suivie tout au long de la saison, par mon Chiropraticien de Magog et par plusieurs ostéopathes à Montréal, afin de pouvoir passer au travers de la saison des compétitions. 

Les blessures font malheureusement parties de la vie des athlètes. Tout au long de mes années de compétitions, je suis passée à travers de nombreuses blessures étranges et compliquées à régler. À présent je ne prends plus de chance, dès que j'ai un symptôme anormal, je prends rendez-vous avec mon ostéopathe en mode préventif.

Donc, durant ma saison "off", je suis concentrée sur la guérison complète de ma tendinite au tendon d’Achille en faisant mes étirements et en prenant plusieurs jours de repos de course à pied.

Je suis satisfaite de ce moment de pause car je peux désormais faire un retour à la course progressive, et qui sait, peut-être me permettre prochainement un deux km sur route? On se voit peut-être au demi-marathon de Lachine le 19 août? ;-)

Pour terminer, j'aimerais savoir si vous vous permettez des moments de pause et ce que vous profitez pour faire durant cette période?


Rose Marie Jarry
Athlète, Chef pâtissière et
Fondatrice de KRONOBAR
"Je relève mon Défi 2020"

COMMENTAIRES (4)

par Rose-Marie Jarry

Salut Ludo,

J’ai participé à plusieurs événements sportifs mais les principaux ont été:
- Championnats provinciaux
- Championnats Canadiens
- Soirée haute performance (QUébec et Montréal)
- Crépuscule à Ottawa

Merci de nous suivre :)

par Ludo

Salut! À quelles compétitions as tu participé cet été?

par manon

Bravo pour ta saison!
Ayant fait un IM le 29 juillet, je me laisse 2 semaines à RIEN faire ou presque ..
Nager sans montre .. juste pour le plaisir!
Marcher au lieu de courir
Et regarder mon velo .. juste pour le plaisir de le regarder ..

On reprend le collier lundi prochain avec joie et avec un nouvel objectif en vue ..

Bouger ça garde en vie !!!!

par Isabelle

Mon temps de pause c’est les vacances et j’en profite pour passer plus de temps avec les enfants. Je n’arrête pas de courir après eux par contre…. lol